28 octobre 2020

[Interview] de Marie Lamoureux, auteure du livre « Droit de l’énergie »

1/ Le droit de l’énergie, un ouvrage inédit ?

Le « droit de l’énergie » publié dans la collection Domat est le premier en son genre, en ce qu’il vise à présenter le droit de l’énergie de manière à la fois complète et synthétique, théorique et pratique, en abordant les différentes réglementations régissant la matière mais encore en s’efforçant de dégager les ressorts fondamentaux de la matière afin d’en favoriser la compréhension. Il s’adresse dès lors à un public très varié, qu’il s’agisse d’étudiants ou de praticiens, et est à jour des nombreuses et importantes réformes intervenues des dernières années.

2/ Plus précisément, à qui se destine votre ouvrage ?

Cet ouvrage s’adresse à un public très vaste. Il s’adresse au premier chef à tous ceux qui étudient ou travaillent en droit de l’énergie : étudiants, praticiens tels qu’avocats, juristes d’entreprises, magistrats, mais encore collectivités, associations, etc. Il s’adresse aussi à tous ceux qui s’intéressent à des domaines connexes. La transversalité du droit de l’énergie et des exigences promues dans le cadre de la « transition énergétique » est en effet telle que nombreux sont aujourd’hui les juristes qui peuvent être confrontés à des problématiques de droit de l’énergie, que ce soit en droit privé ou en droit public : ainsi, pour se contenter de quelques exemples, de ceux qui s’intéressent au droit économique (qu’il s’agisse de droit privé ou public des affaires en général, ou plus spécialement de droit de la régulation, de droit de la concurrence, etc.), au droit de l’environnement, au droit de l’urbanisme, au droit immobilier, au droit des transports, etc.

3/ Le cadre juridique applicable au secteur de l’énergie est-il abordé dans votre livre du point de vue du droit interne, ou également à la lumière du droit l’Union européenne et du droit international ?

Ce livre aborde de manière très détaillée le droit interne de l’énergie, mais il est également largement ouvert aux aspects de droit international et de droit de l’Union européenne. De nombreuses conventions et organisations internationales s’intéressent en effet à l’énergie, et le droit de l’UE occupe une place de plus en plus importante en la matière, que ce livre développe amplement (aspects de droit du marché intérieur, régulation et concurrence, politique de promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et, plus largement, de « décarbonisation » du secteur de l’énergie, etc.).

Droit de l’énergie 

Marie Lamoureux