La démocratie à l'épreuve de l'intégration européenne

  • 1re édition
  • Parution : Décembre 2013
  • EAN13 : 9782275043401

Résumé

Depuis trente ans, une force étrange a pénétré le coeur de nos États, nos assemblées, nos tribunaux, nos administrations, nos lois et nos sociétés. Une force qui peu à peu efface les frontières, neutralise les souverainetés et reformule les identités.
Une force qui recrée tout à son image : les échanges, le droit, le pouvoir et les personnes.
Parée des promesses bleues étoilées de l'Europe unie, elle en a fait le laboratoire de la gouvernance mondiale, au service du marché et des droits illimités. Le Politique y a cédé la place au technicien, et la souveraineté collective à la culture hors sol de l'individu.
Mais en déplacant le gouvernail vers l'Union, n'avons-nous pas discrètement changé de régime ? Celui-ci ne connaît plus guère ni responsabilité politique, ni séparation des pouvoirs, ni claire hiérarchie des normes, ni stabilité institutionnelle, ni égalité politique des citoyens. Jacques Delors y reconnaît un « despotisme éclairé et doux » et José-Manuel Barroso un « empire non-impérial ».
Est-ce vraiment ce à quoi les peuples européens, ou leurs représentants, avaient juridiquement consenti en approuvant les traités ? À l'exception des juges allemands, des Lords anglais, de rares universitaires ou responsables politiques, nul ne s'émeut devant cette démocratie en phase terminale.
C'est pourtant le lien vital entre la Loi et la volonté populaire qu'on a rompu, et avec lui, la légitimité démocratique. Or, si la Loi n'est plus considérée comme juste, qui voudra encore lui obéir ?

Caractéristiques techniques

Titre La démocratie à l'épreuve de l'intégration européenne
Tome ou volume Tome 278
Numéro d'édition 1re édition
Date de parution Décembre 2013
Nombre de pages 562 pages
Langue Français
Éditeur / Collection / Sous-collection LGDJ / Thèses / Bibliothèque de droit public
Thèmes Droit, Droit européen, Politiques européennes
ISBN 978-2-275-04340-1
Dimensions 15.4×24 cm