L'acte juridique, une réponse à la crise du contrat Nouveauté

  • 1re édition
  • Parution : Mars 2020
  • ISBN : 978-2-275-06454-3

Résumé

Si le concept de contrat demeure central dans les enseignements aujourd’hui consacrés au droit des obligations, celui-ci paraît ailleurs en recul. Les privatistes eux-mêmes hésitent à l’utiliser lorsqu’il s’agit d’appréhender des objets par trop éloignés des contrats qu’ils concluent quotidiennement, qu’on songe au mariage ou à la convention collective.
Il y a là, selon l’auteur de cette thèse, une véritable crise du contrat. Non pas une crise de sa force obligatoire, mais une crise du concept lui-même et de sa prétention à vouloir rassembler la plupart des sources volontaires d’obligations.
En réponse à cette crise, l’auteur propose de donner davantage de place à un concept bien connu des juristes (bien qu’entendu fort diversement par eux !) : l’acte juridique. Défini avec soin et précisé dans son régime dans chacune des deux parties de ce travail – en prenant garde à ne pas donner trop de place aux seules analyses tirées du droit des contrats –, l’acte juridique paraît constituer une réponse satisfaisante à cette crise.
Si la présente thèse intéressera sans doute les lecteurs de droit privé, soucieux de mieux comprendre la définition et le régime d’un acte juridique tout fraîchement (et maladroitement) introduit à l’article 1100-1 du Code civil, elle devrait aussi susciter l’engouement de ceux qui, venus des horizons des droits public et international, souhaitent mieux comprendre des sources volontaires de normes, toutes en effet subsumables sous le concept d’acte juridique.

Prix de thèse André Isoré de la Chancellerie des universités de Paris 2017
Prix de thèse de l’Université Paris II Panthéon-Assas 2017

À propos de l'auteur

Benjamin Moron-Puech est enseignant-chercheur à l'Université Paris II Panthéon-Assas.

Caractéristiques techniques

Titre L'acte juridique, une réponse à la crise du contrat
Tome ou volume Tome 591
Numéro d'édition 1re édition
Date de parution Mars 2020
Nombre de pages 682 pages
Langue Français
Éditeur / Collection / Sous-collection LGDJ / Thèses / Bibliothèque de droit privé
Thèmes Droit, Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit, Théorie du droit
EAN13 9782275064543
Dimensions 15.50×24.00 cm