Les référés administratifs d'urgence

  • 1re édition
  • Parution : Janvier 1970
  • EAN13 : 9782275023755

Résumé

La loi du 30 juin 2000 relative au référé devant les juridictions administratives a bouleversé les procédures d'urgence, à un triple titre au moins.

Le législateur a d'abord souhaité faciliter le prononcé de mesures provisoires par le juge des référés, en remodelant les conditions d'octroi de l'ancien surcis à exécution, devenu le référé-suspension de l'article L. 521-1 du Code de justice administrative. Il a également créé une nouvelle voie de droit, le référé-liberté de l'article L. 521-2 de ce Code, par laquelle le juge des référés est appelé à se prononcer dans un délai de 48h sur la violation, grave et manifestement illégale, d'une liberté fondamentale commise par l'administration ou certaines personnes de droit privé. Il a enfin réorganisé le traitement de l'urgence devant la juridiction administrative, cette réorganisation bénéficiant à tous les référés.

Désormais, les demandes en urgence sont traitées par un juge unique. Celui-ci dispose d'un choix processuel pour exécuter son office : soit entendre le parties, au cours d'une audience orale publique soit rejeter la demande de référé sans mettre en oeuvre la procédure contradictoire. Il bénéficie en outre d'une large panoplie de meures qu'il peut - et parfois doit - prononcer à l'encontre de l'administration, d'une personne morale de droit privé chargée de la gestion d'un service public, voire, pour le référé mesures-utiles de l'article L. 521-3 du Code, d'une personne physique.

Le présent ouvrage vise à rendre compte de l'application des nouvelles procédures et des nouveaux pouvoirs que le juge administratif détient effectivement depuis le 1er janvier 2001.

À propos de l'auteur

Paul Cassia, agrégé des Facultés de droit et professeur de droit public à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, est mis à disposition au Conseil d'Etat depuis septembre 2003.

Caractéristiques techniques

Titre Les référés administratifs d'urgence
Numéro d'édition 1re édition
Date de parution Janvier 1970
Nombre de pages 208 pages
Langue Français
Éditeur / Collection / Sous-collection LGDJ / Systèmes
Thèmes Droit, Droit administratif, Autres ouvrages
ISBN 978-2-275-02375-5
Dimensions 13.5×21 cm