Réflexion critique sur la répression pénale en droit des sociétés

  • 1re édition
  • Parution : Juillet 2005
  • EAN13 : 9782275026534

Résumé

Le prix du Cercle Montesquieu, véritable référence professionnelle pour tous les directeurs juridiques, a été décerné, le 4 avril dernier à Marianne Hashke Dournaux pour son ouvrage publié aux éditions LGDJ « Réflexion critique sur la répression pénale en droit des sociétés ».
L'auteur procède dans cet opuscule - qui n'est autre que sa thèse - à une analyse critique de la répression pénale en droit des sociétés. Après avoir relevé les insuffisances des textes législatifs et en avoir souligné l'inefficacité d'ensemble, notamment au travers du contraste existant entre l'ineffectivité de la plupart des incriminations et l'hypertrophie du délit d'abus de biens sociaux, l'étude propose de repenser en profondeur le dispositif pénal en l'établissant sur des bases plus cohérentes et d'opérer un redéploiement de la sanction pénale vers des alternatives civiles, à finalité punitive ou de régulation.

À propos de l'auteur

Marianne Haschke-Dournaux est docteur en droit de l'Université Paris V (René Descartes) et membre du Centre de recherches en droit financier de l'Université Paris I (Panthéon-Sorbonne).

Caractéristiques techniques

Titre Réflexion critique sur la répression pénale en droit des sociétés
Tome ou volume Tome 439
Numéro d'édition 1re édition
Date de parution Juillet 2005
Nombre de pages 528 pages
Langue Français
Éditeur / Collection / Sous-collection LGDJ / Thèses / Bibliothèque de droit privé
Thèmes Droit, Droit pénal & procédure pénale, Droit pénal des affaires
ISBN 978-2-275-02653-4
Dimensions 16×24 cm